Des élections départementales sous perfusion

Des élections départementales sous perfusion

Le Mot du Maire, Un Avenir pour Jouy, Mars 2015

Les 22 et 29 mars, nous sommes tous appelés aux urnes pour élire nos futurs conseillers départementaux.

Les semaines passent et nous ignorons toujours, à 3 semaines des élections, les programmes des candidats et les orientations principales qu’ils défendront. Il est donc difficile de se motiver pour se rendre aux bureaux de vote.

La confusion générée par l’État n’aide pas beaucoup. La loi, non votée, portant sur la nouvelle organisation territoriale prévoit de supprimer les compétences générales des départements et doit définir le périmètre de compétences des futurs élus… A quoi ces élus vont-ils réellement servir et pour combien de temps ?

Ce contexte favorise l’abstention et laisse la place aux votes extrêmes. A Jouy comme ailleurs, nous devons nous mobiliser. N’hésitez pas à aller à la rencontre des candidats, à les interroger, au-delà des clivages politiques. Et surtout, n’oubliez pas d’aller voter pour choisir votre Avenir !

  1. BAZENET, M-C. LE SAINT, G. EKMEKDJE, C. SIDOMMO, D. MORIN pour le groupe UAPJ