N’augmentons pas les impôts des Jovaciens

N’augmentons pas les impôts des Jovaciens

Publié dans Le mot du maire, mars 2016

Au cours du Débat d’Orientation Budgétaire du début d’année, nous avons défendu une position claire : il faut éviter l’augmentation des impôts. Le taux d’imposition français est très élevé et l’augmentation de 66% par le département sur sa part de la taxe foncière n’arrange rien.

Il ne faut pas céder à la solution de facilité et nous proposons trois pistes : baisser les dépenses de fonctionnement, créer de nouvelles recettes et adapter les services.

La ville multiplie les mutualisations intercommunales et syndicats qui ont un coût sans que nous ne profitions de leurs effets. Le développement économique doit être une priorité. En valorisant son foncier et en optant pour des partenariats publics-privés, la commune pourrait bénéficier de recettes supplémentaires. Enfin, nous alertons sur la nécessité d’évaluer certains services difficiles à assumer pour la ville, seule,  (Musée de la Toile de Jouy, Maison Léon Blum) et d’envisager l’effort de solidarité demandé pour chacun des services proposés.

Flavien BAZENET, Marie-Claire LE SAINT, Grégoire EKMEKDJE, Corinne SIDOMMO, Didier MORIN pour le groupe UAPJ

www.unavenirpourjouy.fr