Non à une trop forte densification de Jouy !

Non à une trop forte densification de Jouy !

L’Imprimé de Jouy, Octobre 2015

Non à une trop forte densification de Jouy !

Nous souhaitons revenir en cette rentrée sur le sujet du Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) présenté par la majorité et auquel nous nous sommes vivement opposés au cours du conseil municipal de juin.

Qu’est-ce que le PADD ? C’est un document capital qui définit notamment les objectifs de la collectivité en matière d’urbanisme pour les 10 années à venir.

A quoi ressemblera notre ville dans 10 ans, avec la municipalité actuelle ? A une plage de béton ? Le projet défendu par la mairie pour les 10 ans à venir prône en effet une trop forte densification du centre-ville, compromettant ainsi la préservation du charme et de l’esprit village de Jouy.

Nous condamnons avec force ce projet de densification alors que la réhabilitation de 224 logements à HEC et la construction de 100 nouveaux, tous reconnus par la loi SRU, nous permet de rattraper notre retard jusqu’à atteindre les 18% de logements sociaux… Plus si loin des 25% imposés par la loi !

Et ce n’est qu’une première phase. La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) prévoit de poursuivre les réhabilitations. D’après nos informations, environ 350 logements supplémentaires sont concernés, dont on peut espérer qu’ils seront reconnus par la loi SRU.

La majorité justifie également ce bétonnage par la nécessité d’amener de nouveaux habitants en centre-ville pour faire vivre les commerces. Mais ce n’est pas la faible proportion d’habitants supplémentaire espérée à l’issue de cette opération qui dynamisera la ville ! Nous savons tous que nous devons, en priorité, travailler sur l’attractivité de Jouy, pour en faire une vraie destination économique et touristique, plutôt qu’un lieu de passage !

Cette vision « bétonnée » du développement de Jouy est motivée par une posture dogmatique héritée des années 80, qui défend une certaine vision socialiste du renouvellement urbain. Aujourd’hui cette vision est dépassée !

Pour conclure, nous nous opposons à ce PADD, qui ne tient pas compte des réalités de notre ville et repose sur une vision dogmatique, sans prendre en compte les besoins réels des habitants. Ne détruisons pas à tout jamais le Jouy que nous aimons, le Jouy vert et aéré, en le densifiant d’une manière déraisonnable – et irréversible.

Flavien BAZENET, Marie-Claire LE SAINT, Grégoire EKMEKDJE, Corinne SIDOMMO, Didier MORIN pour le groupe UAPJ

www.unavenirpourjouy.fr